Meurtres de deux professeurs dans les Hautes-Pyrénées : suspect, armes... Ce que l'on sait de l'enquête

Meurtres de deux professeurs dans les Hautes-Pyrénées : suspect, armes... Ce que l'on sait de l'enquête

Le suspect n°1 du double meurtre de Pouyastruc qui a coûté la vie à deux professeurs du collège Desaix de Tarbes,

Gabriel Fourmigué, 55 ans, et Aurélie Pardon, 32 ans, est son ex-compagnon Cédric Tauleygne

Il a pris la fuite au guidon de sa moto en direction de l'Espagne

Les recherches se concentreraient dans un secteur autour du rocher d'Oroel et ses environs,

près de Jaca. Les forces de l'ordre espagnoles considèrent Cédric Tauleygne comme "dangereux" et armé. Il serait en possession d'une arme de poing.

Sa moto aurait été retrouvée par la guardia civil au bord de la route A-1205 entre Jaca et Bernues en Aragon. Logiquement

il a dû emprunter la route du tunnel du Somport pour passer en Espagne

Les gendarmes ont dû exploiter les images des caméras vidéo du tunnel. Selon nos confrères du Heraldo de Aragon

les gendarmes français auraient eu un contact téléphonique avec Cédric Tauleygne

Avant ou après son passage en Espagne ? Il aurait évoqué le suicide

Dès que l'alerte a été donnée, les gendarmes ont déclenché le plan Epervier pour tenter de l'arrêter

D'importants moyens ont été engagés. Un hélicoptère a procédé à des reconnaissances aériennes pour le localiser

L'homme, ancien réserviste de la gendarmerie nationale, a profité de son avance pour passer entre les mailles du filet. 

MOTION DE CENSURE: POURQUOI LE CALCUL DE LA NUPES EST UN COUP DE BLUFF